L’apparence influence le choix du recruteur

look-entretien
0

Quand vous vous arrivez devant un responsable RH (ressources humaines) ou un recruteur, la manière dont vous vous présentez, la façon dont vous êtes habillé, et votre attitude donnent les premières impressions. Autant soigner son look ! Yolande Lefeuvre, conseillère en image et en relooking (site Internet Apryl look), nous donne quelques conseils bien utiles.

La tenue vestimentaire

Évitez les tenues inadaptées du style jogging et baskets. Ainsi que les tenues trop ludiques avec des chemises à fleurs et des pantalons fantaisie. Restez le plus classique possible. Il faut mieux rester sobre que d’en faire trop.

Certaines couleurs de vêtements ne nous vont pas. Selon notre teint et la couleur des cheveux, on est soit couleurs chaudes (rouge, kaki, marron, jaune…) soit couleurs froides (bleu, vert, violet, rose…). Une couleur inadaptée à notre teint peut faire ressortir une mauvaise mine, des petites imperfections de la peau. Ce qui ne nous mettra pas en valeur.

L’exposition du corps

Les filles doivent éviter les décolletés plongeants et les jupes trop courtes. C’est très mal perçu. Surtout si le recruteur est une recruteuse ! Cela est aussi une attitude perturbante pour la personne qui vous fait face et qui peut être distrait par votre tenue.

Évitez de montrer ses pieds. Dans le dresse code français, on ne montre pas ses pieds. L’intimité du corps n’a pas lieu d’être lors d’un entretien d’embauche.

L’hygiène

Cela peut sembler évident pour la plupart des gens. Mais il n’est pas inutile de rappeler certaines règles de bienséance et d’hygiène. Gare aux pellicules qui ressortent sur une veste sombre ! Les cheveux gras, mal coiffés ou avec des mèches rebelles sont des points négatifs. Si vous ne pouvez pas aller chez le coiffeur, n’hésitez pas à donner de légers coups de ciseaux sur une frange trop longue ou un coup de rasoir dans la nuque pour les garçons. Une barbe de trois jours doit être affinée pour donner un côté soigné.

Attention aux ongles mal entretenus, avec du ou des vernis criards ou écaillés. Les ongles rongés révèlent une personnalité anxieuse. L’odeur que l’on dégage peut aussi être perturbante : gare aux déodorants et eaux de toilette trop forts. Un parfum entêtant peut gêner. Pour éviter les mauvaises odeurs buccales, avant de passer un entretien, évitez les boissons alcoolisées, oignons, ail et tous les mets épicés qui donneraient une haleine forte, voire fétide. Les odeurs de tabac, de friture… sont très gênantes.

Pour conclure et si on applique ces recommandations, Yolande Lefeuvre conseille, de jeter un coup d’œil dans la glace ou dans un petit miroir avant de rencontrer le recruteur ou la recruteuse. Car le mascara a pu couler, une tâche a pu apparaître sur le visage, un col de chemise ou une cravate doivent être réajustés… On peut aussi demander à son entourage de donner son avis sur notre apparence. « Car la première impression est importante. Un recrutement se joue parfois durant les deux premières minutes ! », note la conseillère en image qui conseille des personnes seules, des groupes et des entreprises.

Laissez-nous un commentaire